août 01, 2017

# Articles

La boutique Vif-Argent, tome 3 : La carte des passages - Pierdomenico Baccalario

Pourquoi Semueld Askell rôde-t-il nuit et jour dans le village d'Applecross, accompagné d'un vol sinistre de corbeaux? Tout cela ne présage rien de bon. Il semble qu'il ait réveillé la colère des Autres, ces créatures magiques qui vivent dans la Terre Creuse... Mais c'est à Finley surtout qu'il s'intéresse et à ce qui lui tient le plus à cœur: Aiby Lily! Pour son amie, Finley est capable des exploits les plus fous!

«- Il faut que je me jette du haut de la falaise ? laissai-je échapper.
Aiby éclata de rire et sortit de sa poche une montre d'argent en forme d'oignon au bout d'une longue chaîne.
- Rien d'aussi dramatique ! Je voudrais simplement que tu gardes toujours ça sur toi.
Je me doutais bien que cette montre devait avoir quelque pouvoir mystérieux...
- Qu'est-ce que c'est ? demande-je d'un air soupçonneux. Elle ne va pas me jouer de drôles de tours, genre m'envoyer en Patagonie ou convoquer le Lapin blanc ?
- Tu peux être tranquille, m'assura Aiby. Papa et moi, nous avons pensé que la Montre de la Deuxième Chance pourrait te protéger un peu mieux.
- Mais de quoi ?
- Ça t'ennuierait qu'on en parle demain ? »

Mon avis:
Si vous recherchez un fantastique très jeunesse, foncé sur La carte des passages de Pierdomenico Baccalario.

Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : Finley va devoir enquêter et élucider les mystères autour de disparitions et de la présence du dangereux Askell.
C’est pour moi le meilleur des trois. J’ai été entraînée par ces aventures. Il y a un peu plus que du fantastique dans ce tome vu qu’il y a un peu de romance, vu que Finley va vivre sa première « amourette ». Ce qui explique aussi pourquoi l’intrigue est mieux, c’est que les « méchants » font passer à l’étape supérieure, ce qui donne plus d’action à ce livre qu’aux autres.  La magie est plus présente mais cette fois elle est plus compréhensible et plus expliqué : il y a toujours des objets « magiques » assez fous comme les talons de la bonne nuit et la montre de la deuxième chance qui est assez mis en avant dans ce tome.

Dans un deuxièmement, les personnages sont toujours autant attachants.
Finley, dans ce tome est plus heureux, plus libère. Il doute moins de ce qui voit vu qu’il a pris l’habitude de ne plus être choqué par les choses qui arrivent dans sa vie.
Aiby est un peu plus effacée ou ailleurs dans ce tome ce que j’ai trouvée dommage vu que le duo fonctionne moins bien. Finley est seul à prendre les décisions.

Enfin, parlons du style de Pierdomenico Baccalario. L’auteur a toujours une plume très imaginative. L’univers est toujours très intéressant. Ce roman se lit très facilement et très rapidement.
Comme toujours, on retrouve beaucoup d'illustrations très détaillées tout au long livre. C'est un vrai plaisir de le parcourir.

La note : ★★★★☆ (17/20) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Us @soratemplates